Guide de musique celtique:
Instruments médiévaux et de la Renaissance

Nous examinons ici de manière approfondie les instruments des périodes médiévale et de la Renaissance et terminons par une liste d’excellentes ressources supplémentaires.

L'effondrement de l'empire romain au Ve siècle a marqué le début de «l'âge des ténèbres». Au cours de cette période, l'Europe occidentale a sombré dans l'obscurité en envahissant des hordes de Wisigoths, de Huns et de Vandales. L'absence d'un empereur romain germanique provoqua une recrudescence de la guerre jusqu'à ce que l'Église chrétienne devienne la force redoutable en Europe.

Instruments médiévaux et de la Renaissance

Une reprise de l'éveil culturel n'a pas eu lieu avant l'apparition de la période de la Renaissance.

En fait, cela définissait la musique, l'art et la littérature. Le pape Grégoire Ier a créé le chant grégorien, la première musique approuvée de l'Église. L'Université de Notre Dame a créé un nouveau type de musique appelée organum. Les troubadours et les trouvères de France ont dominé la musique profane au Moyen Âge, une période qui a vu la première apparition de Guillaume de Machaut, sans doute l'un des premiers grands noms de la musique.

Un éveil culturel

Un réveil culturel éveillé ne se produisit pas avant l’émergence de la Renaissance, une période définie qui dura entre 1420 et 1600 après J.-C. Elle marqua la montée de l’humanisme et de la musique qui commençait à se détacher des limites de l’Église. En outre, une école de compositeurs des Pays-Bas a commencé sa formation en maîtrise polyphonique.

Parmi les compositeurs renommés de la Renaissance figurent Josquin des Prez, Giovanni da Palestrina, John Dowland, William Byrd et Thomas Morley. Les compositeurs de la Renaissance ont mis un accent particulier sur la voix. Ils ont incorporé un concept connu sous le nom de «peinture de mots» pour créer une représentation musicale d’images imaginaires poétiques. De plus, la musique de la Renaissance présentait une expression équilibrée, sans variations extrêmes du ton et du rythme.

La période baroque.

La période baroque forme une nouvelle école de compositeurs qui se rebellent contre les styles de la Renaissance. Les monarchies européennes ont utilisé les plus grands compositeurs de leur temps pour surpasser les royaumes opposés. C'était censé se vanter de leur fierté. Les monarques considéraient les compositeurs comme un peu plus que des paysans et s'attendaient à ce que la musique leur soit transmise à leur guise.

Parmi les compositeurs les plus renommés de la période baroque, citons Johann Sebastian Bach, Claudio Monteverdi, Antonio Vivaldi, Domenico Scarlatti et George Frideric Handel. Les érudits définissent la musique baroque par son unité d'ambiance, souvent traduite par la continuité du rythme et de la mélodie. En d’autres termes, si une pièce de style baroque donne une impression de bonne humeur et de tranquillité au début de sa composition, elle se poursuivra jusqu’à la fin. Les compositeurs baroques ont créé une constance dans le rythme, la mélodie et la dynamique de leurs œuvres d'art.

Instruments Renaissance

Les premiers musiciens ont joué une variété d'instruments produisant une gamme de sons harmonieux, tels que bois, instruments à cordes, claviers et instruments à percussion. Les musiciens de Woodwind ont joué ensemble des flûtes à base de bois et soufflées à la fin de la Renaissance. Les instruments à vent en vogue incluent les flûte à bec piccolino, soprano, alto, ténor, sopranino et basse, crumhorns, cornemuse, shawms, rackets et sackbuts.

Les musiciens spécialisés dans les instruments à cordes développent des affinités pour les luths, harpes, psaltérion, Vehuela de Mano, vielle, rebec, vielle et viole. Les musiciens de la Renaissance ont également dirigé l'organe portatif; Cependant, les musiciens utilisèrent principalement le clavecin comme clavier principal de 1500 à 1775.

Les premiers musiciens ont joué des instruments de percussion pendant tout le Moyen Âge et la Renaissance. Les musiciens utilisaient principalement des instruments à percussion dans la musique de danse. Comme pour de nombreux instruments de musique ancienne, les percussionnistes tiraient leurs instruments d'une variété de matériaux. Par conséquent, chaque instrument de percussion était unique pour son concepteur individuel. Aucune conception standardisée n'existait au Moyen Âge et à la Renaissance. De nombreux instruments de percussion comprenaient le tambour, la cloche, le rochet, le triangle, les cymbales et le tambourin.

En savoir plus sur les instruments médiévaux et de la Renaissance:

Le saviez-vous?

La première référence anglaise au mot enregistreur, qui signifie un instrument de musique, est apparue en 1388, alors qu’il était orthographié «Recourdour».

Le mot italien pour l’enregistreur est «flauto dolce», ce qui se traduit par «flûte douce et douce».


Retour aux ressources celtiques

Mis à jour par:



Catégories populairesProduits populairesBijoux Celtiques
Bagues de fiançailles celtiquesBague de fiançailles TrinitéPendentifs Celtiques
Alliances celtiquesBague de fiançailles en saphirCroix celtiques
Bagues Guerrier CeltiqueBague de fiançailles celtiqueBoucles d'oreilles celtiques
Bagues CladdaghAlliance CladdaghBoutons de manchette celtiques
Bagues CeltiquesAlliance celtiqueBijoux viking